Méditer, c’est tout simple! 
Mieux-être

Méditer, c’est tout simple! 

Écrit par Chantal Lacroix

Woman meditating practicing yoga outdoors

Plus que jamais, l’Occident s’intéresse à la méditation. Outre le fait que ses bienfaits ont été démontrés, la méditation est une belle parenthèse dans nos vies souvent trop chargées. Pour effectuer cette méditation, enfermez-vous dans une pièce où vous serez certain de ne pas être dérangé. Réservez-vous ce moment de quiétude et de tranquillité.

Aérez un peu la pièce afin de favoriser une bonne circulation d’air. Afin de vous abandonner, éteignez les lumières, fermez les stores, allumez une chandelle si vous le désirez. Portez des vêtements confortables ou du moins, défaites la boucle de votre ceinture et enlevez vos chaussures afin de vous sentir le plus à l’aise possible.  Assurez-vous que vos vêtements n’entravent pas votre respiration. Installez-vous confortablement dans un fauteuil et laissez de côté vos soucis. Choisissez consciemment de vous accorder ce moment.

Commencez par prendre de grandes inspirations. Puis, au moment de l’expiration, laissez aller bruyamment cet air logé dans vos poumons. Recommencez en imaginant qu’à chaque expiration, les soucis, les tracas et les problèmes s’envolent d’eux-mêmes. Insistez sur chaque expiration. Imaginez que vous éliminez complètement soucis, inquiétudes, tracas, problèmes. Après quelques grandes inspirations, commencez à ressentir le calme qui s’installe en vous. Ne vous laissez pas envahir par des pensées de toutes sortes. Si des pensées surgissaient, laissez-les repartir aussitôt, sans leur accorder d’importance. Ne luttez pas contre elles. Laissez-les passer, sans les juger ni les évaluer. Respirez profondément, régulièrement. Détendez-vous encore plus. Ressentez la détente qui gagne de plus en plus votre corps.

Tout en continuant à respirer profondément, sentez votre corps de plus en plus détendu, relaxé, abandonné. Goûtez ce moment. Faites une pause qui n’appartient qu’à vous. Savourez ce moment privilégié, car c’en est un. Vous êtes en contact avec vous-même et c’est un immense privilège. Restez dans le silence, sans penser. Goûtez l’essence de ce moment, sans passé ni avenir. Ici et maintenant est votre seule réalité. Fixez votre attention sur votre respiration, cela vous aidera à vous centrer. Inspiration, expiration. Inspiration, expiration.

Demeurez ainsi quelques minutes. Au début, cinq minutes peuvent sembler une éternité, mais le bien-être qu’elles procurent vous stimuleront à vouloir recommencer. Lentement, très lentement, lorsque vous vous sentez prêt à le faire, commencez à bouger les extrémités de votre corps. Reprenez conscience de la pièce dans laquelle vous vous trouvez. Prenez votre temps. Restez en contact avec le sentiment de plénitude qui vous habite.

Bougez maintenant d’autres parties de votre corps: vos épaules, votre tête, vos jambes. Lorsque vous vous sentez prêt, ouvrez lentement les yeux. Souriez… et tentez de prolonger ce sentiment de bien-être qui vous habite.

Chaque fois que vous sentirez que vous avez besoin d’un espace de tranquillité, méditez, prenez un moment de silence et vous découvrirez, au fil du temps, les merveilleux bienfaits de la méditation.
À retenir

Lorsque nous prenons le temps de nous arrêter, nous ne sommes plus conditionnés par ce que nous sommes en société : notre titre, notre revenu, notre image ou notre état de santé. Nous vivons en équilibre dans un instant qui nous permet d’être véritablement nous-même.